FEDER_-_REACT_EU_COMMUNICATION_beneficiaires.png

HyPlant
 

Montant de la subvention : 1 015 681,92 €

Localisation de l’opération :

HySiLabs SAS - Bât Lavoisier - Technopôle de l'Arbois - Avenue Louis Philibert - 13100 Aix-en-Provence

Objectifs visés, résultats attendus :

HySiLabs souhaite par ce projet

mettre en place un pilote industriel d’HydroSil pour démontrer la faisabilité des procédés en

environnement industriel et produire de l’HydroSil (vecteur liquide d’hydrogène) en quantité suffisante pour réaliser des études

réglementaires nécessaires à sa commercialisation massive.

 

L’opération, basée sur la conception et l’implémentation de 2 unités industrielles, permet d’atteindre 4

types d’objectifs :

Techniques (réaliser le design de l’unité industrielle pour les procédés de synthèse et de décharge, réaliser des tests sur l’HydroSil fabriqué à partir de cette unité industrielle)

Economiques (valider les prévisions de coûts de production de l’HydroSil, continuer de nouer des partenariats avec de grands industriels en démontrant la faisabilité industrielle de

la technologie)

Sociétaux (favoriser la création d’emplois en France et principalement sur le territoire, soutenir l’économie française en achetant tous les équipements auprès de sociétés françaises)

Environnementaux (valider la compatibilité de cette unité industrielle

avec une production d’hydrogène décarbonée, obtenue par différents moyens (énergies renouvelables,

électrolyse, chaleur), contribuer à l’économie circulaire de l’industrie du futur (la solution ne générant aucun déchet), réutiliser les infrastructures existantes utilisées pour les hydrocarbures et ainsi limiter l’empreinte

carbone liée à la construction de nouveaux bâtiments et équipements).

 

Grâce à ces investissements, l’entreprise souhaite implémenter et mettre en oeuvre à proximité de ses

Locaux, au Technopôle de l’Environnement de l’Arbois :

- une unité industrielle de synthèse produisant 1 kg d’HydroSil par jour,

- une unité industrielle de décharge permettant de libérer l’hydrogène contenu dans l’HydroSil.

Ces unités industrielles permettront de démontrer la possibilité de transport et de stockage de l’hydrogène

en région, de manière décarbonée et sécuritaire.